Main menu

Démarche

La démarche du COREP est entièrement spécifique et originale. Elle a été enrichie et actualisée au long des décennies d’existence et d’expérience du Centre.

 

Les bilans pratiqués au COREP sont effectués par des psychologues cliniciens, diplômés d’un master 2 de psychologie, possédant une expérience significative des enfants et des jeunes et du monde de l’éducation et de la formation. Chaque psychologue bénéficie d’une formation aux outils et à la démarche du COREP, sous la supervision d’un psychologue plus ancien dans le Centre. Des réunions fréquentes permettent d’évoluer sur les méthodes et d’interroger l’équipe sur les cas qui posent question. Ainsi, derrière un bilan au COREP, c’est toute une équipe soudée qui est à vos côtés.

 

 

Des tests psychométriques (tests d’aptitudes ou tests d’efficience, questionnaires d’intérêts, tests liés aux acquisitions scolaires, approche psycho-affective de la personnalité) sont utilisés au cours des bilans pour aider le jeune à se situer et à définir son orientation scolaire en adéquation avec son profil, ses goûts et sa situation personnelle.

 

Il s’agit de tests dont l’utilisation est réservée, pour la plupart, aux seuls psychologues diplômés d’un master 2 de psychologie. Les résultats de ces tests s’apprécient par rapport à des échantillons représentatifs statistiquement de jeunes du même âge ou du même niveau scolaire.

 

Il s’agit donc de tests scientifiques. Le savoir-faire du psychologue consiste également à observer et apprécier la façon dont le jeune a abordé et réagi à ces tests, ce qui permet d’éclairer les résultats.

 

L’entretien avec le psychologue qui accompagne la restitution des tests, permet une écoute attentive et professionnelle du jeune et de ses parents.

 

Cet entretien est déterminant pour situer les résultats dans le contexte du jeune, les affiner par l’échange et les éclairer en fonction de la situation du jeune dans son ensemble, tant sur le plan scolaire que sur les plans relationnels, affectifs et familiaux. Il permet de mettre le jeune au centre de son projet et de l’aider, par une meilleure connaissance de lui-même et avec la participation de ses parents, à orienter ses choix.

 

Le regard neutre et extérieur du psychologue permet d’aborder cette phase en toute objectivité, avec une vision extra-scolaire sur le jeune et d’établir un dialogue constructif avec le jeune et ses parents.

 

Le COREP intervient en complément de réflexion sur les interrogations scolaires et universitaires du jeune. En clarifiant sa situation, il lui permet d’élaborer les grandes lignes de son orientation, de se mettre en projet et de se motiver, en retrouvant un sens à sa présence dans son établissement scolaire.

 

Souvent, le bilan permet au jeune de  mobiliser en lui les ressources nécessaires pour obtenir les résultats cohérents avec son projet.

 

L’approche clinique des psychologues du COREP permet également de détecter d’éventuelles difficultés d’ordre personnel du jeune et de lui proposer des solutions adaptées.

 

Les psychologues sont ainsi amenés, si nécessaire, à préconiser, au-delà de la simple orientation scolaire, des solutions de soutien (orthophonie, psychopédagogie, psychothérapie, psychomotricité…) pour aider le jeune à surmonter certaines difficultés.

 

Les psychologues du COREP peuvent alors orienter le jeune vers des spécialistes connus du Centre, en qui ils ont confiance. Ils sont disponibles pour un contact avec ces spécialistes dans l’intérêt d’un suivi du jeune cohérent.