La Croix, 19 janvier 2015 L’orientation, un marché florissant - par Emmanuelle Lucas – Extraits

La-croix

De nombreux parents cherchent l’aide de professionnels pour aider leurs enfants à choisir leur filière. L’offre n’est cependant pas toujours très claire.

[…] Quand la fille de Corinne est entrée en terminale, « après une scolarité erratique », elle savait une chose : elle voulait travailler dans le marketing. Pour autant, elle n’avait en tête ni de métier précis, ni de choix de cursus post-bac : prépa, fac, école de commerce, etc. Pour y voir plus clair, Corinne et sa fille se sont tournées vers une association à but non lucratif : le Centre d’orientation et d’examens psychologiques (COREP). La mère de famille estime que cette aide a été précieuse. « Ma fille a passé des tests de personnalité, de compétences. Puis nous avons rencontré ensemble un psychologue qui a fait la synthèse, en étant encourageant. Elle a alors choisi une école de commerce post-bac, a eu son concours, et est aujourd’hui ravie. » […]

[…] Divers organismes ou psychologues l’ont bien compris et se partagent ce marché. Une nouvelle catégorie de professionnels est même apparue : les coachs. Leurs tarifs évoluent entre 250 € et 700 € selon l’ampleur de l’aide à accorder. Il n’est cependant pas facile de choisir un coach car la profession ne correspond pas à une définition précise. Certains astrologues, se prétendant spécialisés, trouvent ainsi de nombreux clients… […]

[…] Un garde-fou consiste à choisir un professionnel certifié par un organisme reconnu : l’Institut national d’étude du travail et d’orientation professionnelle (Inetop) lié au Cnam, ou la Société française de coaching. S’en remettre à une société qui a pignon sur rue depuis plusieurs années et bénéficie d’un bon bouche-à-oreille est aussi une garantie. « Le COREP revendique ainsi soixante-dix ans d’existence », souligne sa directrice Sophie de Branche. […]