Le Parisien Etudiant, février 2016 Ne pas rater son orientation - par Romain Giry – Extraits

Le-parisien-etudiant

[…] Le système APB, avant même l’ouverture d’un dossier numérique, implique de faire un choix : celui de son projet d’étude voire même de son projet professionnel. « Les étudiants ne doivent pas uniquement opérer un choix de sécurité. Ils doivent au contraire réaliser un choix de cœur, pour être cohérent avec eux-mêmes et éviter le risque de décrochage. Même s’il faut garder un pied dans le réel, la part de rêve est essentielle ! » observe Sophie de Branche, directrice du COREP. Alors qu’ils vont examiner leur motivation ou sonder leur entourage, les futurs bacheliers doivent également sortir de chez eux et se rendre aux salons et journées portes ouvertes. « C’est le moment où ils vont pouvoir échanger avec des étudiants qui ont connu l’expérience APB. Les portes ouvertes ont un effet presque radical : l’élève peut se projeter et donner du concret à son choix. Il devient alors acteur de son projet », poursuit-elle. […]